Votre navigateur n'est pas à jour

Vous utilisez Microsoft Internet Explorer. Pour utiliser ce site web sans problème d'affichage, nous vous recommandons d'installer un nouveau navigateur (par exemple Google Chrome, Mozilla Firefox, Apple Safari ou Microsoft Edge).

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact





Vivre notre culture pendant la crise

Avec l’assouplissement des mesures COVID-19 et le retour partiel au bureau, nous sommes nombreux à nous demander comment les choses vont continuer à long terme. Qu’avons-nous appris avec cette crise, et va-t-elle changer notre culture d’entreprise sur le long terme? Nous essayons de trouver une réponse à cette question par le biais d’une enquête interne à Helvetia.

25 juin 2020, texte: Senada Kadic, photo: Deposit

Un consultant mène une conversation avec son client sur un ordinateur portable.
«Nouvelle normalité» chez Helvetia: la période de télétravail nous a permis de tirer quelques leçons.

Les rues sont à nouveau animées, et les terrasses des cafés sont ouvertes: grâce à l’assouplissement des mesures COVID-19, nous profitons désormais d’une manière beaucoup plus consciente de choses que nous considérions comme des évidences. De même, le fait de se rendre au bureau est aussi devenu complètement différent depuis le début de la crise. «Quel plaisir d’être de retour» – nous sommes nombreux à le penser en ce moment, même si c’est avec prudence car nous ne savons pas si nous pouvons vraiment nous y habituer.

Plus flexibles, plus innovants et encore plus orientés clients grâce au coronavirus

Comment comprendre la «nouvelle normalité» dans notre quotidien? C’est ce qu’Helvetia tente de définir précisément au moyen de différentes perspectives. Anne Forster-Berger, responsable de projet Leadership & Culture d’entreprise, nous donne son point de vue. Elle a obtenu des informations intéressantes sur les réflexions des collaborateurs dans le cadre d’un sondage auprès de groupes cibles: «Nous voulions en savoir plus sur l’état d’esprit de nos collaborateurs. Comment ils vivent nos valeurs et notre ambition stratégique "innovation, agilité et orientation client" pendant la crise du coronavirus», explique Mme Forster. Diverses enquêtes d'envergure menées l’année dernière ont montré qu’Helvetia s’était développée de manière constante au niveau de ces trois valeurs culturelles. De récents entretiens l’ont également confirmé, selon Mme Forster. Cependant, d’après elle, nous en savons maintenant un peu plus sur le contexte et aussi sur le rôle que joue le coronavirus dans ce domaine. La responsable de projet résume les résultats de l’enquête comme suit: 

Nous sommes plus innovants, car nous avons utilisé de nouveaux outils et méthodes de travail durant la crise. 

Nous sommes plus flexibles, car avec cette crise, nous avons découvert une plus grande marge de manœuvre que nous avons pu utiliser. 

Nous sommes encore plus orientés clients, car pendant la crise, nous avons été là pour nos clients sur tous les canaux. 

C’est l’impression livrée par les personnes interrogées, issues de divers domaines. «La crise a clairement changé notre façon de penser et d’agir, et ce durablement. Mais, en même temps, l’ancien monde nous manque. Après tout, personne ne veut rester en télétravail pour toujours» déclare Mme Forster en souriant. Notre grand défi consiste maintenant à trouver un équilibre entre ce que nous avons appris au cours des derniers mois et ce que nous avons connu jusqu’à présent. La crise a été importante – également pour Helvetia – pour dissiper un certain scepticisme sur diverses questions: «Elle a montré que l’orientation client est possible même en période de distanciation sociale, qu’il est possible de faire davantage confiance à la flexibilité des collaborateurs et que l’innovation peut être mise en œuvre encore plus rapidement que nous ne l’aurions cru. Cette crise nous a fait avancer». 

Mot clé «FlexOffice»

Quelles sont nos leçons pour l’avenir? «Il s’agit maintenant de tirer un maximum de cet élan», explique la responsable de projet. Car l’enquête a également montré que nous n’avons pas encore atteint notre objectif. «Nous avons encore du retard à rattraper dans le domaine de la transformation numérique. Nous devons repenser certains processus et certaines structures. Cela aura, espérons-le, un effet positif sur la collaboration et la renforcera. Nous devons nous demander s’il est nécessaire de beaucoup voyager et d’organiser un si grand nombre de réunions physiques», précise Mme Forster. Par exemple, les personnes interrogées ont décrit combien elles étaient surprises que des entretiens difficiles qui aurait habituellement eu lieu sur place puissent être aisément menés par vidéoconférence. En conclusion, Mme Forster déclare: «L’enquête nous a montré qu’à l’avenir, nous réfléchirons davantage à la raison pour laquelle nous nous réunissons et aux moments où il est plus judicieux de travailler en dehors du bureau.» Et que cela signifie-t-il concrètement pour Helvetia? Nous vous le dirons bientôt dans notre article sur le «FlexOffice».

Anne Forster

Anne Forster-Berger

Anne Forster-Berger est responsable du team Leadership & Culture d’entreprise au siège à Saint-Gall.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet